La couture, activité essentielle ?

Couturière de profession, nos conditions de travail nous mettent en danger. Nos machine à coudre sont à moins de 1 m de distance et l’on se les échange, pas de gant, des masques en tissu juste en coton donc qui servent à rien, nous mangeons par 6 à la cantine sans produits pour désinfecter à chaque passage, pas de gel pour les mains..bref la misère…et puis tissus et zip qui viennent d’Italie donc bientôt à cours …bref un truc que le gouvernement n’a pas dit de fermer mais qui n’est pas vital et un nid à microbes.



contact@lesmasquestombent.fr