Reprise du travail dans le secteur de la construction

Nous recueillions depuis dimanche 22 mars un nombre important de témoignage d’ouvrier notamment de TPE/PME qui nous expliquent que leurs employeurs leurs demande de travailler a partir du lundi 23. L’attitude de ses patrons va mettre ses salariés dans une situation de danger immédiat, car les gestes barrière ne peuvent pas être mis en place étant donné que la promiscuité est inévitable, le nettoyage d’outil et des vésicules ne serra pas mis en place par les entreprise et le transport se fait toujours en équipe. Néanmoins des patrons veulent obliger leurs salariés a venir travailler et profite du climat pour faire signer des «décharges» qui n’ont aucune valeurs juridique.



contact@lesmasquestombent.fr